17/06/2004

Leçon n°10 [digression]

La jalousie III – Suite et... fin !

 

Tout est terminé. La cave est vide. Propre. La porte condamnée. Cette porte à travers laquelle je la regardais se tordre de douleur. Ca pour souffrir, elle a souffert… enchaînée comme une chienne. Ses plaies béantes. Elle n’en finissait pas de crever. Elle n’en finissait pas de suinter. Et cette odeur ! Forte. Pestilentielle. C’est qu’elle empestait la pauvre. Une odeur de mort, de pourriture, de putréfaction. Une puanteur à vous glacer le sang. Aujourd’hui, elle est là, à mes côtés. Calme. Sereine. Ses blessures cicatrisent, comme tout le reste. La cave a été condamnée. Lui avec. Nous l’y avons enfermé. Sans ombre. Sans obscurité. Au grand jour. Dévoilé. Parfois, il nous semble l’entendre hurler… au loin. Des bas-fonds. Des ténèbres. "Le Maître va-t-il revenir ?" me demande-t-elle alors, pétrifiée. "Non, le Maître ne reviendra plus. Il est mort, souviens-toi" […]


17:55 Écrit par Anansi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manipulateurs pervers |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.