16/06/2004

Leçon n°9 [9/20]

Je sais ce à quoi vous pensez : qu’est ce qui peut motiver une femme à se laisser pourrir l’existence par un homme qui n’en vaut pas la peine [voir post précédent] ? Excellente remarque ! Je l’attendais. Et bien, c’est là que réside tout le savoir-faire du manipulateur pervers. Le bougre [malin singe de surcroît] ne se limite pas à déstabiliser l’autre en affichant des comportements contradictoires. Il va un pas plus loin dans la perversité. Pour aliéner sa proie, l’affaiblir et la rendre plus dépendante encore, le manipulateur pervers inverse la situation. Elle lui reproche sa froideur ? Il lui rétorque habilement que c’est à cause de son attitude des derniers jours ! Elle lui fait remarquer qu’il n’est jamais là quand elle a besoin de lui ? Il lui répond qu’elle devrait apprendre à mieux formuler ses demandes ! Elle regrette qu’il ne vienne pas la voir plus souvent ? Il lui reproche de ne pas lui avoir fait sentir qu’il était le bienvenu ! En rejetant systématiquement la faute sur l’autre, le manipulateur pervers installe le doute, la confusion. Un processus d’autodépréciation se met alors en place chez la victime. Lui, pendant ce temps, se délecte. Il observe le naufrage, regarde l’autre s’engluer dans la culpabilité et en tire un plaisir jouissif […]


09:26 Écrit par Anansi | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : manipulateurs pervers |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.